Réalisations Rescoll

CARMAT : le coeur artificiel bénéficiant de l'expertise de RESCOLL

Rescoll'Blog / 26 juillet 2010

Quinze années de collaboration, entre une équipe médicale internationalement reconnue, conduite par le professeur Alain Carpentier, et une équipe expérimentée issue de l’industrie aérospatiale (Matra-EADS) ont été nécessaires à l'entreprise CARMAT et ses partenaires, pour développer un cœur artificiel. Celui-ci est totalement implantable et sa conception vise à se rapprocher au maximum du fonctionnement du cœur humain.
Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité dans le monde. Le cœur peut être sujet à différentes pathologies induisant une insuffisance cardiaque. C’est ainsi que plus de 7 millions d’Européens en souffrent et on estime que le nombre de malades sera en croissance régulière dans la décennie qui vient. En France, environ 120 000 personnes sont touchées chaque année et plus 20 000 en décèdent. Il existe de nombreux traitement et la transplantation reste la voie de l’ultime recours.
Aujourd’hui, le projet porté par CARMAT a pour ambition de redonner espoir et qualité de vie aux milliers de malades qui ne peuvent bénéficier d’une greffe pour des raisons pathologiques ou que l’on ne peut soulager par manque d’organes disponibles. Les fonctionnalités de la prothèse sont similaires à celles d’un cœur naturel. Elle est fabriquée en matériaux biosynthétiques qui ont pour but de réduire de façon significative les risques de thrombose. Les progrès de la miniaturisation de l’électronique font que la prothèse dispose d’un système électronique qui lui permet de s’adapter aux besoins physiologiques du patient, tel que l’effort, etc.
CARMAT est le chef de file du projet qui fédère plusieurs sociétés de haute technologie de différents secteurs, mécanique, électronique et biomédical (HEF, Vignal Artru Industries, Dedienne Santé et Paxitech) et une équipe médicale de renommée mondiale. RESCOLL apporte son expertise sur les matériaux polymères et notamment sur l'absence de pollution dans ceux-ci.
Le projet CARMAT pour la réalisation du cœur artificiel, qui a reçu le soutien financier d’OSEO, va contribuer à recréer une filière d’excellence française de dispositifs médicaux de haute technologie.

Catégories

Archives