Demande de devis

Accéder à un formulaire plus complet
Recherche Rescoll

Projet COMPOCHOC, piloté par RESCOLL : premiers résultats de la technologie LASAT pour le CND

Rescoll’Blog / 4 juillet 2017

Le projet COMPOCHOC  piloté par RESCOLL a pour objectif, depuis septembre 2015, de développer une plateforme de contrôle non destructif des collages par choc laser (procédé LASAT).

La technologie LASAT permet notamment de mettre en évidence des collages faibles ou des kissbonding et répond aux limitations techniques de détection de ce type de défauts avec des méthodes de CND classiquement utilisées en industrie (Ultrasons, radiographie, shearographie,..).

Le choc laser permet d’appliquer une contrainte mécanique calibrée au niveau du collage. En cas de collages défectueux à faible adhésion, un décollement est observé, si le collage est conforme, aucun endommagement n’est identifié

Les premiers résultats expérimentaux réalisés en collaboration entre SAFRAN TECH, le laboratoire PIMM, le CEA-DIF et RESCOLL ont été présentés lors des journées COFREND par Simon Bardy, doctorant pour le laboratoire PIMM et le CEA-DIF, qui ont eu lieu à Strasbourg début juin et illustrent l’intérêt du procédé LASAT pour le contrôle non destructif des collages. 2 niveaux d’adhésion (100% et environ 50% de tenue nominale) ont pu être discriminés sur des assemblages industrielles Titane/composite CFRP.

Vous pouvez prendre connaissance des travaux réalisés en lisant l’abstract de la conférence: Non-Destructive Evaluation of the mechanical strength of a TA6V4-Composite bonding using LASAT

D’ici quelques mois, RESCOLL accueillera une plateforme robotisée permettant de réaliser des caractérisations de collage par choc laser.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter RESCOLL, coordinateur du projet COMPOCHOC.

Pour plus d’infos : rf.ll1508237448ocser1508237448@arag1508237448reb.s1508237448amot1508237448

Categories

Archives