Demande de devis

Accéder à un formulaire plus complet
Réalisations Rescoll - Recherche Rescoll

Réalisations RESCOLL. Projet SOLR² : Présentation du pilote industriel

Rescoll’Blog / 27 novembre 2015

Ce vendredi 27 novembre a eu lieu la présentation officielle du pilote industriel de la centrale solaire thermodynamique à miroirs de Fresnel conçue par la société ASTF avec, entre autres, RESCOLL comme partenaire.

Dans les années 1980, après les premiers chocs pétroliers, la France a joué un rôle de pionnier dans le développement de l’énergie solaire thermodynamique, mais les efforts ont été stoppés par la baisse du prix des combustibles fossiles. Aujourd’hui, l’augmentation des prix des énergies fossiles et la lutte contre le changement climatique redonnent à cette forme de production d’électricité un rôle de tout premier plan dans certaines régions du monde et lui offrent un potentiel considérable de développement.

C’est dans ce contexte et face à ces enjeux que l’entreprise ASTF a initié le projet de recherche baptisé SolR2. Ce projet consiste à mettre en place un démonstrateur d’une usine mobile de fabrication et d’assemblage de réflecteurs et récepteurs de centrale solaire thermodynamique à miroirs de Fresnel. La société ASTF (filiale du groupe ALCEN) est spécialisée dans la tôlerie fine et l’usinage de précision. La stratégie d’ASTF est de s’engager dans le développement d’un produit propre pour ne plus dépendre de la sous-traitance. ASTF s’est entouré de compétences complémentaires et nécessaires pour réussir SolR2. Les travaux sont conduits sous forme collaborative entre ASTF, le CEA INES, Rescoll, des laboratoires de recherche de l’université Bordeaux 1 et du CNRS, le laboratoire de l’Intégration du Matériau au Système (IMS), l’Institut de Mécanique et d’Ingénierie de Bordeaux (I2M) et l’Institut de Chimie de la Matière Condensée de Bordeaux (ICMCB). Au-delà de ces partenaires, et selon les compétences requises, des fournisseurs aquitains ont été pressentis pour opérer sur une ou des phases du projet. La Région Aquitaine a participé au financement des travaux de recherche à près de 1,3 M€ et a également mobilisé des fonds FEDER à hauteur de 4,3 M€. Ce projet est la première initiative de diversification d’ASTF dans le domaine de l’énergie. Il marque le départ d’une stratégie de développement à long terme (avec la création de nouvelles compétences locales pour la filière “solaire” dans le cadre du cluster SYSOLIA).

Categories

Archives