Demande de devis

Accéder à un formulaire plus complet
L'actu RESCOLL - Recherche Rescoll

RESCOLL étudie le collage en forte épaisseur pour un projet éolien

Rescoll’Blog / 20 septembre 2011

Dans le cadre de l’étude sur des nouvelles pales d’éoliennes réalisée par ASTRIUM, l’ONERA et RESCOLL, et cofinancé par l’ADEME, un chapitre particulier sur l’assemblage par collage en forte épaisseur sera abordé.
Les pales d’éoliennes sont réalisées classiquement par assemblage de différents panneaux composites. Les liaisons sont réalisées par collage.
Compte tenu de la dimension des pièces, des dispersions lors de la fabrication et de la faible automatisation des opérations d’assemblage, l’épaisseur du joint de colle peut atteindre typiquement entre 5 et 10 mm.
Les structures des lanceurs spatiaux développées au sein d’Astrium, n’utilisent pas ce type de liaison forte épaisseur. L’expérience nécessaire nous permettant de bien appréhender le comportement de ce type de liaison doit donc être enrichie.
Il est donc nécessaire de réaliser des travaux de recherche sur la problématique des liaisons collées forte épaisseur, permettant d’arriver à une méthode fiable de modélisation ainsi qu’à des valeurs admissibles de tenue mécanique de ce type de liaisons.
Après établissement d’un état de l’art (étude bibliographique), il sera réalisé une étude mécanique afin d’évaluer, entre autres, les effets de bords, la répartition des contraintes le long de la liaison et les écarts par rapport au mode de sollicitation visé (par exemple contraintes de pelage pour un essai de cisaillement) pour les deux zones de liaisons collées les plus critiques (liaison shell/sparweb et bord de fuite). en fonction de l’épaisseur d’adhésif.
Concrètement,  l’étude devant être réalisée par RESCOLL portera sur la :
* Méthodologie de prise en compte des effets de bord et des gradients de contrainte dans la liaison en phase de dimensionnement / justification (en particulier amélioration des lois de comportement – aspect plastique, endommagement…).
* Etude de l’influence des sollicitations couplées (traction / cisaillement) en quasi-statique.
* Problématique de fatigue des liaisons collées forte épaisseur : méthodologies de dimensionnement, besoin en caractérisation, couplage avec l’environnement, fatigue grand nombre de cycles…
Pour plus de renseignements : rf.ll1508237511ocser1508237511@erua1508237511f.mai1508237511lliw1508237511

Categories

Archives