Demande de devis

Accéder à un formulaire plus complet
Recherche Rescoll

RESCOLL finance une nouvelle thèse dans le domaine du stockage de l’énergie

Rescoll’Blog / 20 septembre 2012

Dans le domaine aéronautique, spatial ou militaire, de nouveaux systèmes de puissance sont possibles grâce à l’optimisation du stockage d’énergie. L’évolution des dispositifs vers des architectures « plus électriques » est intéressante pour gagner en poids et en « maintenabilité » des systèmes. Or le dimensionnement des sources électriques repose dans de nombreux cas sur le niveau des extrema de puissance, car c’est souvent un point limitant pour la disponibilité de l’alimentation électrique. L’association de composants à forte densité de puissance, que sont les supercondensateurs, avec d’autres sources électriques permettra de réduire considérablement le poids des alimentations électriques et se présente comme une solution innovante et particulièrement intéressante pour les futurs systèmes électriques.

L’étude concerne l’élaboration et l’utilisation de nanocomposites à base de graphène-polymères conducteurs électroniques (NTC/PCE) comme électrodes de supercondensateurs. Si les nanocomposites à base de NTC/polymères conducteurs ont été largement  étudiés comme matériaux d’électrode pour le stockage électrochimique, la communauté scientifique se penche actuellement sur le graphène comme matériaux alternatif au NTC. Nous souhaitons donc dans ce projet de thèse, nous appuyer sur les travaux réalisés sur les nanocomposites NTC/PCE en remplaçant avantageusement les NTC par le graphène qui ont montré des résultats particulièrement prometteurs en termes de stockage électrochimique.

La thèse est réalisée en collaboration avec le laboratoire de Physico-Chimie des Matériaux et des Electrolytes pour l’Energie (EA 6299) de l’Université de Tours, dirigé par Monsieur François TRAN-VAN.

Pour plus d’infos : rf.ll1508237498ocser1508237498@agni1508237498lo.sa1508237498moht1508237498

Categories

Archives