Non classé

CND de collage par choc laser: Conférence de RESCOLL pour MATERIAUX 2018

Rescoll'Blog / 4 décembre 2018

Le contrôle non destructif de collage structural est un des verrous majeurs à une expansion plus large du collage dans l'industrie. En effet, les technologies de contrôle actuellement disponibles sur le marché (Ultrasons, Radio, Thermographie,…) ne permettent pas de détecter l'ensemble des défauts de collages pouvant exister dans les joints de colles. La problématique principale concerne la quantification de la qualité de l'adhésion entre la surface des matériaux collés et l'adhésif.

Afin de solutionner ce point de blocage technologique, le projet COMPOCHOC a permis de caractériser quantitavement l'adhésion de collages faibles à l’aide du prometteur procédé de test d'adhérence par choc laser (LASAT). Ce procédé basé sur la propagation dans le collage d'ondes de chocs générées suite à un choc laser permet de tester localement la résistance mécanique des collages sans les endommager.

Des résultats significatifs ont été obtenus sur des collages aluminium/aluminium, titane/composite et composite/composite. Ces résultats ont été présentés par le coordinateur du projet, Tomas Bergara, lors de la conférence MATERIAUX 2018 qui s'est tenue à strasbourg du 18 au 22 novembre.

RESCOLL hébergera une plateforme robotisée pour la réalisation de contrôle de collages par choc laser à partir du 2ème trimestre 2019.

Découvrez le contenu de cette présentation et n'hésitez pas à nous solliciter si besoin.

Catégories

Archives