Dossiers Techniques - L'actu RESCOLL

Journée Assemblage par Collage du 19 Juin 2018, organisée par RESCOLL

Rescoll'Blog / 28 mai 2018

L’assemblage par collage est l’une des technologies clés pour les années futures. Prenons l’exemple de l’aéronautique, mais nous pourrions également parler de l’automobile, le nautisme ou le transport en général et faisons un lien entre les différents aspects techniques, économiques et environnementaux.

Par exemple, afin de pouvoir faire voler des avions moins consommateurs de carburant, on se doit de concevoir des fuselages, des intérieurs de cabine,… de plus en plus légers sans abandonner les très strictes normes de sécurité édictées par la profession.

Ainsi, les concepteurs sont obligés d’utiliser, pour chaque partie et sous-partie d’une pièce d’avion les matériaux qui conviennent le mieux : métaux divers, matériaux composites que, comme on sait, la région Nouvelle Aquitaine est la région phare dans l’innovation de ces matériaux, mais aussi verre, mousses, plastiques divers,….

Et ces matériaux, très performants s’ils sont pris individuellement, il faut maintenant les assembler pour obtenir une pièce finale qui réussisse la synthèse de l’ensemble de ces performances.

Rien ne sert de rechercher des matériaux très légers si après nous allons utiliser des gros boulons, bien lourds, pour les assembler. Aussi, technologiquement nous savons souder des métaux entre eux mais nous ne savons pas souder des matériaux composites entre eux et, encore moins, réaliser des assemblages hybrides entre deux matériaux de nature différente : composite/métal ou métal/verre, par exemple.

Et c’est là que le collage acquiert ton son intérêt car rien ne nous empêche, mais attention, je ne dis pas que ce soit banal, d’assembler de manière structurale des matériaux si différents que ceux que je viens de citer.

Mais il reste encore beaucoup de verrous qu’il est nécessaire de lever : il n’y a qu’à regarder les titres des conférences de cette journée, pour s’en rendre compte.

* la fiabilité, le vieillissement et la durabilité des collages : est ce que les collages vont durer et combien ?, ou mieux encore, comment faire pour qu’on maîtrise cette durabilité ?

* le contrôle non destructif (CND) des assemblages collés, aujourd’hui toujours pas au point malgré les études en cours, dont certaines, comme le projet COMPOCHOC,

* la récyclabilité des assemblages collés par la mise au point d’assemblages structuraux mais démontables, comme par exemple le procédé INDAR mis au point par RESCOLL avec le concours de la recherche académique bordelaise

* l’obsolescence de certaines matières premières qui se traduit par la disparition potentielle d’adhésifs pourtant déjà éprouvés. La disparition de ces matières premières, considérées comme dangereuses pour l’environnement ou la sécurité des utilisateurs peut être une opportunité pour l’utilisation de nouvelles matières premières, pourquoi pas issues du recyclage de déchets industriels ou urbains.

Dans ce contexte, ce n’est donc pas étonnant qu’on retrouve dans cette Journée Technique les 250 spécialistes français dans le domaine de l’assemblage par collage.

Pour avoir le programme : programme journee collage 2018

Pour s’y inscrire : rf.ll1539792939ocser1539792939@ebru1539792939os.di1539792939rfliw1539792939

Pour connaitre les activités de RESCOLL dans le Collage : Rescoll-collage

Catégories

Archives