Réalisations Rescoll

Le tramway bordelais : une succes story grâce à la technologie RESCOLL

Rescoll'Blog / 14 février 2009

pp_tramway_bordeaux1C'est un travail de fourmis qui a lieu la nuit sur les voies de tramway à Alimentation Par le Sol (APS) de Bordeaux. Penchés sur les sections isolantes des pistes, des ouvriers y collent des petits carreaux de céramique afin de les protéger contre l'usure due à l'abrasion. Ce procédé a été mise au point par RESCOLL, spécialisé dans les matériaux, venue en aide à l'entreprise INNORAIL (filiale d'Alstom), à l'origine du système innovant d'APS.

 success-story_rescoll-tram

L'usure constatée (1mm par an) provoquait des différences de niveaux entre les différents segments de pistes entraînant le décollement des frotteurs collecteurs de courant sur des distances allant jusqu'à trois mètres. Ces interruptions de contact entre les rames et la piste d'alimentation résultaient en des coupures automatiques du système. Afin de trouver une solution technique, INNORAIL a identifié la société RESCOLL pour étudier et résoudre le problème d'usure sur les segments isolants en composite polyester / fibres de verre. Durant six mois, différents matériaux ont été envisagés et testés pour leur résistance à l'abrasion. Le choix s'est finalement arrêté sur une céramique, utilisée principalement dans l'industrie pour recouvrir les fours de cuisson (en raison de sa bonne tenue thermique) et les grosses canalisations, telles celles qui conduisent le sable (en raison de sa résistance à l'abrasion).

 

Pendant tout un été, dès 22h et jusqu'à 4h du matin, une équipe de 20 personnes et deux machines spéciales ont fixé des carreaux de céramique de 2cm de côté sur les segments isolants des pistes d'alimentation. Les machines, spécifiquement conçues pour l'opération, préparent le segment en l'usinant de manière homogène pour qu'il soit bien plat, une machine travaillait sur chaque voie en parallèle. La surface est ensuite finie à la meule, puis nettoyée. Une colle à prise rapide est étalée avant la pose de la céramique. Les carreaux sont apposés en une fois grâce au « tissu » qui les maintient ensemble. Ce tissu est retiré quelques minutes plus tard. Au petit matin, le tramway ré-investit les voies. Ce chantier prend place toutes les nuits, sauf celles où il pleut, car la colle ne prendrait pas. Les 3000 zones isolantes du réseau actuel ont être traitées en 4 mois.

Le succès du tramway de Bordeaux a permis à ALSTOM de commercialiser son système APS et d'emporter les marchés de construction des villes de Reims, Angers et Orléans.

 

Catégories

Archives