Réalisations Rescoll

POLYREY : Placages bois ignifugés classés IMO

Rescoll'Blog / 17 février 2009
<p></p>

Répondre aux besoins spécifiques de ses clients en développant des produis adaptés et en diversifiant son offre : tel est le facteur clé dans le développement stratégique de la société POLYREY. Le développement de produits techniques ignifugés s'est avéré une niche de marché intéressante : elle se développe de plus en plus en accord avec les exigences réglementaires. La collaboration POLYREY- RESCOLL a permis de mettre au point une gamme de produits adaptés au marché et répondant aux normes en vigueur.
L'engouement pour les bateaux de plaisance augmente à un rythme tel que les ports d'attache collapsent. Parallèlement, la réglementation relative au comportement au feu des matériaux de construction se rigidifie et s'homogenise pour l'ensemble de l'Europe. POLYREY, dont le métier est le développement, la fabrication et la commercialisation de produits innovants pour la décoration intérieure (stratifiés, placages divers…), s'est très tôt intéressé à ces problématiques nouvelles car, pour ces objets, il existe un impératif technique de taille : leur tenue au feu.


La réalisation de placages bois comprenant des complexes overlay / layon bois / noyau, produits composites à usage décoratif pour les bateaux de croisière ou de plaisance, pose des problèmes de résistance au feu et d'esthétique, notamment pour des teintes claires de bois. Des solutions partielles existent, mais elles ont en point commun d'être lourdes et coûteuses (panneaux épais). Il faut ensuite satisfaire à des normes très contraignantes, prenant en compte la chaleur dégagée par la combustion, les gaz de décomposition, …  Pour chaque type d'application (bâtiment terrestre, transports ferroviaire, bateaux, …), et souvent chaque pays, les cahiers des charges sont différents, à la fois sur les critères (opacité ou non des fumées par exemple) mais aussi sur les valeurs maximales à respecter et, donc, les méthodes de mesure varient aussi. Par contre, un point commun de toutes ces normes est qu'il faut dépenser beaucoup de temps et d'argent pour mener à bien ces études qui, de plus, requièrent des moyens d'analyse spécifiques.

Le respect de ces normes ne doit pas non plus faire oublier que de multiples autres fonctions doivent être remplies par l'objet : décoration, coût, tenue dans le temps, … Or, comme la tenue au feu s'effectue toujours par une formulation des matériaux avec des produits spécifiques (les agents ignifugeants) ou par l'incorporation de couches spécifiques (vernis, feuilles de métal), un savant équilibre doit être maintenu.

Les études communes entre RESCOLL et POLYREY ont porté sur la formulation des résines d'imprégnation pour stratifiés.  Il s'agissait de gagner en coûts de production, en sécurité d'approvisionnement, en stabilité des produits finaux. Le sujet exploite les acquis communs (connaissance des matières premières, des interactions entre formulation et physico-chimie des stratifiés, des procédés de mise en œuvre) pour mettre au point un produit innovant: un complexe collé plaqué bois, répondant aux exigences des normes M1 (bâtiment) et IMO 653 (résistance au feu sur les navires), à des ambiances de vieillissement sévères, tout en gardant l'esthétique initiale (il s'agit de panneaux de parement).

Après la définition d'un cahier des charges, touchant non seulement aux aspects de la réglementation en vigueur mais aussi sur les exigences clients, une étude bibliographique a été lancée afin de connaître les voies possibles de développement. En collaboration avec RESCOLL, spécialisé dans le domaine des matériaux et présentant des compétences complémentaires avec l'équipe de POLYREY, une étude a été réalisée, ce qui nous a amené à concrétiser le parcours conduisant de l'idée au produit : le choix des ignifugeants et les formulations les plus adaptés ont pu ainsi être effectués et la caractérisation des produits finis a été menée en laboratoire.

La mise au point du procédé, reliée au contrôle du produit à été également réalisé en collaboration avec RESCOLL. Un référentiel, basé sur un test bien plus simple, l'Indice Limite d'Oxygène (ILO), a été établi. Les produits dévelopés ont les certificats correpondants M1 pour les matériaux de construction et IMO (International Maritime Organisation) pour le placage marine.

Catégories

Archives