Recherche Rescoll

Projet NEWBONE : des os en composite

Rescoll'Blog / 12 février 2009

  mag9_logonewbone11  Le projet Newbone, co-financé par la Commission européenne dans le cadre du 6ème PCRD, regroupe les plus grands spécialistes européens dans les domaines des biomatériaux, traitements de surfaces et fabricants d'implants.

Réunis les 5 et 6 novembre dernier en Suède pour faire le point sur leurs avancées en matière d'implants osseux, les partenaires du projet et notamment RESCOLL, seul partenaire français, ont imaginé les prochaines générations de prothèses en matériau composite.

Une première catégorie d'implants résorbables, destinés à la  petite chirurgie, possèdent l'avantage de permettre au tissu osseux de se développer sur une certaine épaisseur en surface, évitant ainsi son rejet, les réactions inflammatoires, réduisant les problèmes infectieux, etc… Le deuxième type d'implant, non résorbable, doit pouvoir supporter le poids du corps en remplaçant un fémur par exemple.

RESCOLL apporte au projet son expertise en biomatériaux, composites et polymères. Plusieurs verrous technologiques sont en effet à lever :

·  il faudra jongler avec les cinétiques de re-absorbabilité, de tenue mécanique,

·  résoudre le problème des monomères résiduels, problématique commune aux matériaux polymères à usage endémique (implants oculaires, ciments osseux…)

·  mettre au point un traitement de surface bioactif induisant une reconstruction osseuse.mag9_newbone_reseau213

Les personnes souffrant d'ostéoporose, d'un cancer des os ou blessée après un accident de la route pourront bénéficier de ces nouveaux implants. Le marché mondial, représentant un chiffre d'affaire annuel de 700 Millions EUR, augmente d'environ 20% tous les ans  en raison du vieillissement de la population. Le projet devrait donc avoir un impact économique très important dans le domaine chirurgical grâce à la réduction du coût des soins liés aux complications postopératoires.