Recherche Rescoll - Rescoll en Europe

Projet européen LASER4SURF :  Rescoll surfe sur la technologie LIPSS

Rescoll'Blog / 9 janvier 2020

Le procédé de texturation laser permettant d’obtenir des LIPPS (Periodic Surface Structures) repose sur l’interaction de rayons lasers avec la surface. Elle permet une précision très élevée (100nm -1 μm) et d’améliorer ainsi les caractéristiques et fonctions de surfaces.

L’objectif du projet européen LASER4SURF, cofinancé dans le cadre du programme Horizon 2020, est d’amener la technologie sur de la production de masse grâce à une réduction de ses coûts de mise en œuvre et une cadence de l’ordre de 0.1 min/cm².

Le livrable principal est le développement d’une machine tout-en-un facile d’utilisation qui inclût les outils de simulation et de monitoring et l’outil de texturation laser, ici des surfaces métalliques. « La technologie améliore la performance d’un produit grâce au changement de surface sans en altérer la composition chimique ou sans ajout d’un coating. Il est planifié au cours du projet d’étude de trois cas d’application : l’amélioration d’implants dans le domaine

orthopédique ou dentaire grâce à l’amélioration de l’ostéo-intégration d’implants et offrant une meilleure réponse biologique des tissus environnants ; les batteries nouvelle génération avec l’amélioration des propriétés chimiques des capteurs de courant et enfin les encodeurs linéaires – capteurs qui enregistrent la position et les déplacements linéaires dans des machines par exemple – avec un changement des propriétés de réflexion réduisant les défauts d’alignement » présente José Alcorta, gérant et fondateur de la SRC Rescoll.

Aux côtés de sept partenaires (CEIT, Lasea, Multitel, Iris, CIC Energigune Fundaziola, Fagor Automation et ESCI), Rescoll joue un rôle majeur sur la détermination des propriétés de surface optimales des implants. Ce projet permet à Rescoll d’élargir sa gamme de compétences dans les surfaces et de rester à l’amont des nouvelles technologies de texturation. Par ailleurs, sa filiale Rescoll Manufacturing proposera ce nouveau procédé de texturation de surface, plus écologique, répondant aux contraintes réglementaires, et économiquement intéressant.

Le projet devrait se terminer en septembre 2020 ouvrant des perspectives importantes pour les membres du consortium et l’industrie.

Cet article est tiré de le revue « 360° R&D », édité par l’ASRC. Pour télécharger ce numéro :