Le saviez-vous?

Rescoll propose l’identification et le dosage du BPA dans les contenants alimentaires (sous accréditation COFRAC) et dans les dispositifs médicaux.

Rescoll’Blog / 22 juin 2021

 

 

 

 

 

 

 

 

Le bisphénol A (BPA) est un composé organique de la famille des aromatiques, utilisé principalement dans la fabrication de plastiques et de résines.

Sa toxicité est avérée depuis quelques années, et les membres de l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) l’ont classé à l’unanimité dans la catégorie des substances extrêmement préoccupantes dans le règlement REACh, en tant que perturbateur endocrinien.

Il est notamment utilisé comme monomère de synthèse de résines époxydes (dans les canettes de soda et les boites de conserve par exemple) et de polycarbonates.

Il a été très longtemps utilisé comme révélateur sur les papiers thermiques des tickets de caisse et des reçus de carte bleue. On en trouve également dans les billets de banque. On en trouvait également dans le plastique des biberons, jusqu’à son interdiction en France en juin 2010.

Depuis le 1er juillet 2015, il est interdit en France dans tous les contenants alimentaires. A ce titre Rescoll a été sollicité pour rechercher du Bisphénol A dans les assiettes des cantines scolaires bordelaises, à la demande de certains employés et parents d’élèves inquiets. Vous pouvez retrouver les résultats dans cet article.

Plus généralement, il est interdit (comme nombre d’autres substances cancérogènes) pour les dispositifs médicaux destinés aux bébés et aux femmes enceintes.

En 2016, une enquête révèlera qu’on trouve encore du BPA dans certaines canettes et boites de conserves, illégalement.

Afin d’atteindre les limites imposées par la réglementation (0,05 mg/kg de denrée alimentaire), RESCOLL a développé une méthode d’analyse par couplage chromatographie liquide-spectrométrie de masse (LC-MS). La limite de détection atteignable se situe autour de 3µg/kg, soit 3 ppb.

Pour en savoir + ou demander un devis  : rescoll@rescoll.fr

 

Accréditation COFRAC n°1995-1 (Portée disponible sur www.cofrac.fr)

Articles récents

S’abonner à notre newsletter





Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité.

Catégories